PSSM France est une association à but non lucratif fondée en 2018 par l’Infipp, Santé Mentale France et l’Unafam dans une dynamique partenariale.

Face à la méconnaissance de la population générale quant à la santé mentale, PSSM France s’attache à lutter contre la stigmatisation des troubles psychiques, qui constitue un frein puissant à l’accès aux soins, au rétablissement, à l’inclusion sociale et professionnelle.

Pour mener à bien sa mission, l’association a adapté au contexte français le programme de formation MHFA (Mental Health First Aid) dont elle détient une licence pour l’ensemble du territoire.

Créé en Australie en 2000 par Betty Kitchener, éducatrice ayant souffert de troubles psychiques sévères, et Tony Jorm, professeur de médecine, ce programme propose à tous les citoyens une formation généraliste de sensibilisation et d’assistance en santé mentale.

Il est scientifiquement validé : l’ensemble des connaissances présentées dans la formation ont été sélectionnées en fonction de leur niveau de preuve et de consensus international, et elles sont régulièrement révisées.

Le processus d’évaluation scientifique est primordial à toutes les étapes du programme MHFA, de sa construction à l’évaluation de ses effets. En 2022, PSSM France se dote d’un Conseil scientifique et pédagogique, instance de référence pour l’évolution et la validation des supports pédagogiques de l’association.


Objectifs et missions

La santé mentale est un enjeu majeur de santé publique, en témoignent la crise sanitaire et ses conséquences. Le déploiement des premiers secours en santé mentale figure sur la feuille de route du gouvernement et est inscrit parmi les 30 mesures énoncées lors des Assises de la santé mentale et de la psychiatrie. Notre objectif est de former 750 000 secouristes en santé mentale d’ici 2030.

L’association porte l’ingénierie pédagogique de la formation (élaboration et mise à jour de la formation et du manuel) ; elle assure la veille scientifique et le développement de nouveaux modules de formation. Elle assure le lien à la fois avec les pouvoirs publics français et avec le programme MHFA au niveau international, forme et accrédite les formateurs et garantit l’évaluation de la qualité des formations.

PSSM France poursuit son développement en adaptant les premiers secours en santé mentale à deux publics particulièrement exposés : les adolescents et les personnes âgées. D’autres modules spécifiques sont à l’étude.

Pour tenir compte de l’évolution des connaissances scientifiques, des retours d’expérience des formateurs ou secouristes et des nouvelles ressources disponibles, l’association va également se consacrer aux mises à jour de son programme de formation standard.

Les efforts de PSSM France seront enfin dirigés vers l’évaluation scientifique des formations et la mesure de leurs impacts, dans une démarche d’amélioration continue du programme.


Bureau

Muriel Vidalenc, Présidente

LinkedIn

André Biche, Vice-Président

LinkedIn

Agnès Ducré-Sié, Trésorière

LinkedIn

Jean-Marc Collombier, Vice-président

LinkedIn

Dominique Leconte, Secrétaire


Conseil d’administration

Collège 1 : Membres fondateurs

  • Agnès Aubert (UNAFAM)
  • Michael Bardonnet (INFIPP)
  • André Biche (Santé Mentale France)
  • Agnès Ducré-Sié (Santé Mentale France)
  • Dominique Leconte (UNAFAM)
  • Adrian Ollier (INFIPP)

Collège 2 : Associations et structures de l’économie sociale et solidaire

Bulletin de demande d’adhésion – Collège 2

  • Marie-Dominique Bénévent (Fondation ARHM)
  • Jean-Marc Collombier (Messidor)

Collège 3 : Représentants des associations constituées par les instructeurs et formateurs

Bulletin de demande d’adhésion – Collège 3

  • Philippe Brun (INRIF-APSSM)
  • Corinne Geoffroy (INRIF-APSSM)

Collège 4 : Personnes morales ou physiques intéressées par le programme et partageant la cause et les objectifs de PSSM France


Soutiens

À son démarrage, le programme a pu compter sur le soutien financier d’institutions publiques comme privées, à l’image de la Direction générale de la santé, Santé publique France, la Fondation d’entreprise Malakoff Humanis Handicap ou la Fondation de France.

PSSM France a signé plusieurs conventions avec des institutions publiques telles que le Ministère des solidarités et de la santé ou les Agences régionales de santé. Une convention nationale d’expérimentation est menée avec la Caisse nationale de l’assurance maladie depuis 2021.


Le fonds solidaire

Pour faciliter l’accès aux programmes de formation des Premiers secours en santé mentale, PSSM France a constitué un fonds solidaire auquel contribuent la Fondation Aesio, la Fondation de France et la Fondation Chantelix.

En savoir plus

Nos partenaires financiers